Les touaregs et, l’armée malienne une hostilité historique

doc 001

La haine contre les touaregs est une chose gravée dans les coeurs des soldats  maliens, disons même dans  les coeurs des maliens en général. Cette armée qui n’a jamais gagné une bataille contre les groupes armés, n’hésite pas à mener des actes de représailles  contre la   population touarègue, ce qui rend d’ailleurs la cohabitation entre cette armée et la population locale une chose presque impossible en raison des exactions perpétrées par ses soldats, et pourtant  tous exactions n’ont jamais fait l’objet d’aucune enquête.

Et la communauté internationale reste silencieuse pour ne pas dire qu’elle est en complicité avec l’état malien dans ses crimes. Lorsque les touaregs ont pris les armes pour se défendre, et chasser l’armée malienne loin de leur territoire ont été accusés de terrorisme et, de banditisme, par cette communauté internationale qui prétend combattre l’injustice, et protège le plus vulnérable.

Aujourd’hui les masques sont tombés, car tout le monde savent que les organes de cette communauté internationale ne sont que l’instrument de certains états (les grandes puissances) pour la protection de leurs intérêts, voir l’intérêt de leurs alliés. C’est dans cette logique  que la France fait tout pour protéger le Mali.  Mais la paradoxe, c’est de voir un état qui se dit défenseur de droit de l’homme en même temps il appuie l’armée malienne dans ses actes criminels en Azawad.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *