Comment résoudre l’énigme de Kidal ?

PhotoEnigmesource: ma page facebook

L’énigme de Kidal, qui n’est autre qu’un conflit au sein des imghad et l’une de leurs fraction appelée les ifoghas. C’est une énigme dont la solution fera disparaître sans doute l’état malien. Ce qui explique pourquoi le Mali et l’Algérie veulent garder ce conflit coûte que coûte afin de préserver l’unité du Mali. 

Chez les touaregs la rébellion, ça commence toujours par une revendication populaire et ça termine par un conflit tribal tel est le cas aujourd’hui à Kidal. Où règne une vive tension entre les imghad, et les ifoghass. Sachant que chaque tribu se cache derrière un acronyme: les imghad qui se cachent derrière l’acronyme GATIA (Groupe d’Autodéfense Touareg Imghad et Alié). Et les ifoghas qui se cachent derrière l’acronyme HCUA (Haut Conseil pour l’Unité de L’Azawad). En réalité il s’agit juste d’une course vers le Mali. A chaque fois que l’application d’un accord s’approche ces deux tribus s’entre-tuent.

Mais qui sont les imghad? Et qui sont les ifoghas? Ces deux frères ennemis.

Imghad: C’est une classe sociale plus qu’une tribu, traditionnellement les touaregs ayant la peau blanche sont divisés en trois classes sociales: imoushagh, imghad, inislimen. Ce qui explique pourquoi ont le trouve partout où on trouve le peuple touareg. Mais chez les touaregs algériens et libyens ont les trouve sous la nomination Kel-oulli. 

Ifoghas: Une tribu touareg appartenant à la classe sociale imghad. Dans la région de Gao et, au nord de Niger (dans les massifs de l’Aïr) les ifoghas s’identifient toujours comme imghad. Mais à Kidal les ifoghas sont en conflit avec la plupart de tribus imghad, mais pas toutes.

Le début du conflit imghad-ifoghas:

le début du conflit fut les années 1990 lors que les imghad à cette époque ARLA ( l’Armée Révolutionnaire de Libération de l’Azawad) ont refusé de rendre les armes, les ifoghas se sont constitués en milice appelée MPA (Mouvement Populaire de l’Azawad). Cette milice fut présidé par Iyad Ag ghaly l’actuel chef d’Ansar AL-dine, et ils se sont rallié à l’armée malienne. Ce qui a provoqué une vive tension entre ces deux tribus ou plutôt le conflit au sein de la tribu imghad et sa fraction ifoghas.

La situation aujourd’hui: 

Aujourd’hui ce qui se passe c’est l’inverse car ce sont les imghad qui se sont constitué en milice pour venir en aide à l’état malien. Qui est un état faillit et, qui ne peut rien faire malgré le soutien de la communauté internationale.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *