Oui pour la circulation des biens, mais…

On est dans un monde qui se confirme de plus en plus matérialiste, la matière occupe une place centrale dans ce monde. Tout le monde est presque d’accord  pour la circulation des biens, tout le monde est d’accord pour la circulation des idées, mais en ce qui concerne les personnes, aucun état n’est prêt à ouvrir ses frontières pour accueillir des êtres humains en détresse. C’est la preuve que le fabricant est devenu moins important que sa fabrication. Et que l’homme devient le serviteur de sa création (comme la frontière), au lieu de se servir de cette création pour améliorer son état de vie.

Continue reading