Nouakchott cette ville qui dévore ses murs

Entre la mer et le désert, entre le froid et la chaleur, entre l’humidité et la sécheresse, entre le mode de vie urbain et nomade de ses habitants la ville de Nouakchott se suicide en silence. Des cartiers se transforment en ruines, qui ressemblent aux vestiges d’une ville préhistorique.

Continue reading

Nouakchott en proie aux inondations

 

Source: www.arabliss.wordpress.com

Source: www.arabliss.wordpress.com

C’est bientôt l’hivernage à Nouakchott, et si vous pensiez y passer vos vacances, l’idée ne serait pas très bonne. C’est dans cette ville que l’océan Atlantique et les nuages se rencontrent parfois, une rencontre source de dégâts. Des quartiers entiers sont envahis par les eaux. Ce n’est pas tant à cause des fortes pluies, La pluviométrie est faible en Mauritanie en général et surtout dans la zone où se trouve la capitale, le nord-ouest de la région de Trarza).

Ce qui aggrave la situation, c’est qu’une bonne partie de la ville est située en dessous du niveau de la mer. Il suffit de creuser un mètre ou moins pour atteindre l’eau. A certains endroits, il n’est même pas besoin de creuser, c’est l’eau qui émerge. Les habitants sont obligés d’abandonner leurs maisons. Des quartiers entiers sont devenus des zones fantômes : SOCOGIM-PS, BAGDAD, une bonne partie d’El-Mina, et de Sebkha… Il suffit de vous dire que l’école d’El-Mourabitoune, dans le secteur de SOCOGIM-PS, l’une des écoles de Nouakchott les plus anciennes est devenue un lieu de refuge pour les vaches , tout comme d’autres écoles à El-Mina.

On peut dire que l’hivernage’est pas l’acteur de cette situation désastreuse. Mais malgré leur faiblesse, les pluies sont un facteur d’aggravation et les habitants sont abandonnés à leur sort.

Il suffit de vous dire qu’il n’y a aucun réseau de canalisation à Nouakchott pour traiter les eaux pluviales. Et jusque-là, le gouvernement n’a rien fait pour résoudre ce problème. Ce désastre écologique reste un défi majeur pour le pays. Le milieu intellectuel parle souvent de changement climatique, un argument qui ne convainc pas la plupart de citoyens. Peu à peu, ces derniers abandonnent leurs abris.

Cette ville où j’ai passé presque toute ma vie n’est plus que l’ombre d’elle-même. Et même si Nouakchott est dans une pleine révolution urbaine, ce désastre écologique reste un défi majeur.