En 2020 nous resterons ce que nous étions depuis toujours

Étiquettes
2 janvier 2020

En 2020 nous resterons ce que nous étions depuis toujours

Une nouvelle décennie commence et l’identité touarègue essaie toujours de trouver sa place qui lui a été arraché par la colonisation. Et si l’intension des maliens, et autres créatures ayant nés avec la colonisation est focalisé sur la vile de Kidal, c’est parce que Kidal occupe une place centrale dans cette démarche. Mais les maliens étant conscients de leur impuissance à y aller seuls. Alors ils demandent à la France de l’amener à Kidal, mais aussi de le protéger contre les kidalois

La résistance contre les fausses identités se maintienne

L’année 2020 commence alors que les touaregs essaient toujours de restaurer ce que la colonisation les a voler. L’identité touarègue est très puissante, pour être éclipsée par quelques fausses identités. Ces fausses identités fabriquées par la France et qui sont toujours dans un laboratoire français, ont montré leur inefficacité à modifier l’identité des gens.  Aujourd’hui on se sent tout d’abord touareg avant d’être maliens, algériens ou nigériens. Nous avons le droit d’exister tel qu’on est, et cette politique qui consiste à nous transformer avant de nous faire disparaitre nous ne l’accepterons jamais.  

Le changement démographique il y en a eu chez nous aussi

Cette France qui ne cesse de nous parler de changement démographique en chine, en Syrie et ailleurs. Elle oublie souvent que c’est elle qui  a fait, et continue de faire des touaregs une minorité dans leur propre espace. Le changement démographique nous l’avons vécu, et nous continuons de le vivre avec les opérations MINUSMA, et le G5 sahel  qui sont destiné à protéger le soudan français. On a l’impression que le but de ces opérations est de mettre fin à toute tentative d’émancipation

Un demi-siecle après la naissance des frontières purement artificielle

Depuis que les maliens  sont venu à Tombouctou sur le dos des français en 1910 pour continué leur chemin vers le nord jusqu’à  Kidal. Et depuis que ces mêmes français sont arrivés dans le Hoggar trainant derrière eux quelque moutons arabisés pour construire le noyau de ce qui va devenir plus tard l’Algérie.

Conclusion

En guise de conclusion la résistance continue en 2020 sur tous les plans culturels militaires…Et les touaregs ne se reconnaitrons dans une nation créer par la colonisation et qui fait tout pour nier leur existence

Partagez

Commentaires